Laser à impulsions ultracourtes pour l'identification de matériaux ultrasensibles

Des impulsions ultracourtes dans une plage de picosecondes réalisent des résultats d'usinage d'une précision exceptionnelle à l'échelle micrométrique. Un traitement des matériaux avec une grande précision et peu de dommages peut être réalisé. Avec son nouveau laser à impulsions ultracourtes DFL Brevis Marker, ACI offre une solution pour des exigences particulières dans la technique médicale.

 

Marquages durables et suivi complet

Depuis des années, le laser pour le traitement et le marquage des matériaux est devenu une valeur sûre dans de nombreux secteurs. Les avantages sont évidents : Les lasers conviennent parfaitement pour des marquages très précis et filigranes. En plus, ils ne nécessitent aucune couleur ni solvant. Ce procédé en douceur et écologique permet un traitement des matériaux durable et résistant à l'abrasion sans utiliser de substances supplémentaires. En outre, la traçabilité du produit et la protection contre des plagiats dans la technique médicale sont d'une importance capitale. Les instruments, implants, stimulateurs cardiaques ou tuyaux dans différents matériaux doivent être marqués de manière aussi rapide, précise et qualitative que possible. De surcroît, les fabricants sont contraints selon les directives de l'Unique Device Identification (UDI) d'identifier leurs produits médicaux de façon claire. La sécurité du patient se situe au premier plan dans ce contexte. Pour cette raison, un suivi complet des produits est indispensable. Avec l'UDI, les produits médicaux reçoivent une identification unique et uniforme dans le monde entier qui doit entraîner une plus grande transparence dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. Dans ce cas, l'outil laser convient surtout pour une identification. Le faisceau génère des marquages tels que les codes-barres ou les codes 2D avec des informations sur les numéros de série ou de lots, la date de péremption etc. dans une qualité constante, de façon rapide et précise sur différents matériaux tels que le métal ou le plastique.

Par ailleurs, d'autres exigences très spéciales sont en vigueur dans le domaine de la technique médicale. Les marquages ne doivent pas causer de modifications de la structure de la surface étant donné que des bactéries, des virus ou des agents pathogènes pourraient s'y incruster. De plus, des processus permanents de stérilisation attaquent fortement le marquage. Les procédés conventionnels de marquage avec lasers solides ou fibres entraînent une corrosion et font en sorte que le marquage s'écaille et s'estompe. Désormais, ACI Laser propose un laser à impulsions ultracourtes pour cette problématique spéciale. Celui-ci convient le mieux pour prévenir les dommages du matériau et les corrosions qui en résultent ainsi que des modifications de la surface.

 

« Marquage laser à froid » pour des matériaux très sensibles

Pour des lasers de l'ordre de nanosecondes, le marquage va de pair avec un fort réchauffement du matériau absorbant ce qui rend difficile le marquage de matériaux sensibles sans modification structurelle voire le rend impossible. Avec des longueurs d'impulsions dans le domaine des picosecondes, il est par contre possible d'atteindre d'énormes puissances d'impulsions tout en générant un très faible apport de chaleur. La durée d'impulsion est si courte que l'inertie de la conduction thermique ne suffit pas à réchauffer fortement la surface. Dans le meilleur des cas, la zone du matériau sur laquelle le laser agit passe directement de la phase solide à la phase gazeuse de sorte que la formation de bavures est nettement diminuée. L'influence thermique extrêmement faible est bien le plus grand avantage du laser à impulsions ultracourtes. Ce « marquage laser à froid » permet une multitude d'applications, par ex. le marquage de matériaux ultrasensibles dans la technique médicale, la technique des capteurs et l'industrie aéronautique et spatiale. En outre, les impulsions courtes endommagent moins et enlèvent plus précisément le matériau de sorte que des marquages très filigranes sont possibles. Et ils s'accompagnent d'une précision du détail et d'une qualité de surface élevées.

 

Grande variété des applications

Le DFL Brevis Marker de ACI est, entre autres, particulièrement adapté pour des gravures sans bavures sur l'acier inoxydable, l'acier trempé, l'aluminium ou le verre. De plus, des marquages noirs peuvent être réalisés sur l'aluminium brut, l'acier inoxydable et l'acier HSS en très peu de temps et sans traitement préalable de la surface. Des colorations sur le plastique, des marquages de silicones ainsi que des découpes de matériaux fins sont également possibles avec le laser à impulsions ultracourtes.

 

Retour